IE Warning
YOUR BROWSER IS OUT OF DATE!

This website uses the latest web technologies so it requires an up-to-date, fast browser!
Please try Firefox or Chrome!
 
 
 

Le printemps et son élément associé le Bois…. aussi chez les chevaux?

Les amis des chevaux le savent bien :

le printemps,
c’est la saison…. de tous les débordements !

Et pour cause !

Car le printemps, en MTC (Médecine traditionnelle chinoise), est la saison associée à l’élément Bois, animé par un souffle Yang ascensionnel.

Le printemps, c’est la saison où tout se réveille, après les longs mois d’hiver, plus propices, eux, au cocooning, au repos.

Les chevaux, surtout quand ils sont en contact direct avec la Terre, nous montrent quand il pointe le bout de son nez, ce cher printemps, souvent amené par un vent typique.

Bien avant la date qui lui est attribuée dans nos contrées, bien avant le 31 mars donc.

Quand on observe la nature et les animaux, on s’aperçoit effectivement que ceux-ci sont en accord avec les principes de la philosophie chinoise.

Par exemple, mes chevaux, dont mon grand nordique, mue déjà depuis une dizaine de jours.

Tiens donc ?
Une dizaine de jours ?
Ca nous donne approximativement la date du 04 février.
Et c’est juuuustement à cette date qu’a commencé cette année la saison du printemps en MTC…. cqfd.

Alors, tout ce blabla pour quoi, me direz-vous ?

Eh bien, parce que même si les chevaux n’ont pas spécialement besoin d’un drainage, contrairement à nous, les humains, qui avons peut-être un peu trop goûté aux gourmandises hivernales telles que crêpes de la chandeleur, galettes du nouvel-An, raclettes, choucroutes et fondues ou encore vins chauds, bières et liqueurs, ceux-ci vont très certainement profiter des effets d’un soin shiatsu.

Car cette énergie de croissance, cette énergie expansive et ascensionnelle va venir titiller tout un chacun.

De manière générale, tout le monde a envie de bouger plus, d’entreprendre mille et un projets, de sortir de cet hiver qui a permis de « couver » ses graines.

Tout ça est bien beau, mais toute médaille a son revers.

Et le revers de la médaille du printemps, c’est que poussés par cette explosion de (nouvelle) jeunesse, motivés par cette « re-naissance », certains peuvent dépasser leurs limites.

Le cheval plus âgé, par exemple, se sentant tout rafraîchi, tout revigoré, tout rajeuni, risque de ne pas être à l’écoute de ses membres arthrosés et de se blesser, par « excès de zèle printanier ».

Un autre, impulsionné par la fougue caractéristique du printemps, sollicitera peut-être trop ses muscles ou ses tendons et ligaments, déjà fragilisés en cette saison qui est en lien avec ces tissus.

Celui qui a un tempérament majoritairement Bois risque de devenir agressif, tant avec ses congénères qu’avec les humains qu’il côtoie, ou de ne plus être agréable dans le travail voire performant en concours à cause de cette énergie contenue qui le ronge de l’intérieur.

Par ailleurs, les chevaux ayant tendance à souffrir d’une sensibilité des yeux et/ou des sabots tireront également un avantage certain d’une séance de shiatsu préventive.

Car oui, c’est là que je souhaitais en venir avec cet article…. la MTC est avant tout une approche PREVENTIVE.

Dès lors, si vous reconnaissez votre Compagnon parmi les exemples cités ci-dessus, ne tardez pas à lui offrir un soin avant l’apparition éventuelle de ces symptômes.

Idéalement, pour prévenir ce genre de soucis, qu’ils soient physiques et/ou émotionnels (comportementaux), il est conseillé de faire passer un praticien dès le début du printemps, c.-à-d., pour cette année (2019), depuis le début du mois de février.

Pour toute info supplémentaire, n’hésitez pas à me contacter.

Au plaisir du Partage….

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire

Comments are closed.