IE Warning
YOUR BROWSER IS OUT OF DATE!

This website uses the latest web technologies so it requires an up-to-date, fast browser!
Please try Firefox or Chrome!
 
 
 

Comment se manifeste l’élément Feu chez nos Amis chevaux?

Il ne tient plus en place.

Il piaffe d’impatience, la queue en panache, dans l’espoir qu’on le voie.

Il tente de briller de mille & un Feux, lui qui aime tant être le nombril de son monde.

Il hennit, il court, il se cabre, il saute, il invente toutes sortes de tours, par besoin d’attirer le regard, l’attention.

Mais qui est-il, cet hypersensible ?? ^^

Je vous ai parlé du Bois il y a quelques mois.

Juste après, je suis passée à son complémentaire le Métal.

Et voilà que des mois ont coulé.

Des mois ?

Que dis-je ?

Des luuuustres, des années, des décennies, des siècles…. une éternité…. trop longtemps en tout cas…. pour cet Être qui a besoin de contact, de relation, de délicatesse.

Vous l’avez très certainement reconnu.

Je vais enfiiiin prendre le temps de vous parler du FEU, car je ne voudrais pas qu’il aille s’éteindre sous sa carapace Métal.

Il serait en effet fort dommage d’étouffer sa Générosité, sa Gentillesse, son Empathie, son Cœur.

Car oui, il a la couleur du Cœur.

Il en a aussi les qualités.

Joyeux, il vous surprendra sans cesse avec ses bonds en tous sens, surtout quand il apercevra une mouche jaune à points verts un lundi soir, celle-ci ayant moins l’aspect d’un moooonstre les autres jours de la semaine.

Enthousiaste, il n’hésitera pas à vous faire plaisir, le vôtre passant souvent avant le sien, car il apprécie par-dessus tout votre présence et est prêt à vous offrir beaucoup, tout généreux et gentil qu’il est, surtout si vous êtes en admiration devant sa fière allure.

Ouvert et sociable, il est toujours à l’affût du moindre événement qui survient dans son entourage, et à l’instar du concierge, il semble toujours être au courant de tout, car rien ni personne ne lui passe inaperçu, ce dont témoignent ses grands yeux vifs et son regard multi-fonctions.

Joli et élégant, il excelle lors de concours de modèles et allures, de dressage ou en spectacle, par exemple, car le show lui colle à la peau…. une peau souvent recouverte d’une parure alezane.

D’ailleurs, si je devais vous présenter ma caricature d’une atmosphère toute « en Feu », je choisirais…. un spectacle de sons & lumières…. un étalon arabe…. de robe alezane…. une danseuse…. aux longs cheveux acajou…. vêtus de rouge et d’Or…. un numéro au sol…. où tous deux s’unissent au rythme du son et de la lumière…. chacun plongé dans l’Âme de son partenaire de danse…. et une fois qu’ils entendent les applaudissements du public, alors là, ils ne s’arrêtent plus…. d’illuminer les yeux et les Cœurs…. <3

Ca, c’est évidemment quand le « couple » est émotionnellement stable.

Car avant d’y parvenir, il y a du boulot, tant pour le cheval…. que pour son humaine. (LOL)

Le Feu, souvent, c’est un « comiiiique ».

Il aime jouer, il s’amuse à faire des écarts, il prend plaisir à regarder partout sauf droit devant lui.

Souvent, d’ailleurs, de par son hyperactivité, il a de sérieux problèmes de concentration.

Il peut aussi être totalement dépendant de ses émotions, le plaçant dès lors dans un état de nervosité et de tension excessif, et de ce fait, être sujet aux coliques et aux soucis cardiaques.

Son propriétaire, son responsable, son cavalier, son partenaire au sol, son thérapeute doivent être solidement ancrés et posés s’ils veulent pouvoir le cadrer, d’autant plus que vu l’extrême sensibilité du Feu, celui-ci se fait presque toujours miroir des émotions qu’il ressent chez autrui.

De ce fait, si vous n’êtes pas bien disposé, avec le Feu encore plus qu’avec les autres éléments, oubliez l’idée d’aller le travailler ou de lui donner un soin.

La séance se passera mal, de toute manière.

Cela ne veut pas dire que vous ne devez pas aller le voir, car il a vraiment besoin d’être vu, touché, flatté, gâté, admiré…. aimé.

Il ne vit quasiment que pour ça.

Vous pourrez alors tout simplement lui offrir du temps pour un pansage, puisqu’il s’agit là de l’une de ses activités favorites.

Et s’il vous octroie ci et là une jambette, surtout, récompensez-le copieusement.
Car les récompenses, il apprécie aussi énormément.

Si son « humain » adopte un nouveau compagnon…. ou se concentre sur un autre que lui ou sur un autre aspect de sa vie…. et le délaisse quelque peu, le Feu risque de ressentir cette nouvelle situation comme un « abandon ».

Il conviendra donc de bien lui expliquer qu’il reste « le Premier », « le plus beau », « le plus doux » etc….. en espérant que cela soit le cas, sans quoi, il pourra tomber dans un état de déprime.

Bien sûr, il n’y a pas que « son humain » dans la Vie, et il accorde aussi une importance toute particulière à ses congénères.

Il a besoin de ses copains pour les jeux, les commérages, le grooming.

Tous les chevaux souffrent de l’isolement, mais le Feu, lui, il en meurt…. à petit Feu.

Au niveau de leur santé, on sait souvent très vite s’il y a quelque chose qui « cloche ».

Ils sont (hyper)sensibles.

Donc, forcément, ils réagissent à la moindre douleur.

Le Feu est très expressif.

Parfois même, il en fait un peu trop.

Mais à choisir, mieux vaut en faire trop, plutôt que trop peu, comme le Bois et le Métal, par exemple, car avec lui, on risque moins d’aller au-delà de ses limites.

Et puis, quand on en fait un peu trop, ben, on attire doublement l’attention, les soins et les câlins.

Et ça, c’est Top, pour nos petits Feux. 😉

Avec un humain plutôt Métal, notre Feu sensible court le risque de s’éteindre…. ou au contraire, il pourra attendrir le Métal et faire fondre sa froide forteresse soi-disant inébranlable.

Notre Feu distrait et joueur peut agacer au plus haut degré un humain davantage Bois, ou renforcer les peurs profondes et extrêmes d’un humain essentiellement Eau, mais il viendra apporter de la bonne humeur et du peps à un humain plutôt Terre, l’incitant à sortir de sa constante zenitude, de son cocoon « trannnnquiiiille ».

Si sa route croise celle d’un « deux-jambes » aussi enjoué et pétillant que lui, et si tous deux parviennent à s’équilibrer, l’entente sera parfaite, car ni l’un ni l’autre n’a envie de compétition, mais un beau tapis de selle, assorti aux guêtres et à la têtière en strass de l’un ainsi qu’aux bottes scintillantes et à la couleur du pantalon de l’autre, sauront les ravir, de même que leurs admirateurs.

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire

Comments are closed.