IE Warning
YOUR BROWSER IS OUT OF DATE!

This website uses the latest web technologies so it requires an up-to-date, fast browser!
Please try Firefox or Chrome!
 
 
 

Comment se manifeste l’élément Métal chez nos Amis Chevaux?

La routine rassurante de l’adulte posé

Après vous avoir présenté l’élément Bois chez le cheval, j’aurais pu suivre le cycle d’engendrement de la Médecine traditionnelle chinoise et passer à celui qu’il nourrit, à savoir le Feu.

J’aurais également pu ne suivre aucune logique et vous présenter les cinq éléments au gré de mes envies, de mes humeurs.

J’ai toutefois choisi de vous les dévoiler selon un cycle que j’affectionne beaucoup, et encore plus quand il s’agit d’aborder l’aspect relationnel.

Quel élément serait le plus à même de résister face à un Bois en déséquilibre, voire d’apaiser ce dernier ?

L’Eau, dont quelques-unes des principales caractéristiques sont la peur, l’introversion et la fuite ?

Je pense qu’elle préférerait garder ses distances par rapport à ce qu’elle verrait comme un monstre à éviter !

La bonne et brave Terre, sereine, malléable, flegmatique ?

A mon avis, celle-ci se ferait littéralement manger (pour ne pas dire « bouffer ») par un Bois devenu belliqueux et prêt à tout pour l’écraser !

Le Feu, ce taquin enjoué qui a toujours envie et besoin d’être le centre de l’attention ?

Avec ces deux-là, il pourrait y avoir une véritable explosion, un feu dévorant, alimenté par les deux éléments les plus yang, les plus chauds de la série des cinq !

Un autre Bois ?

Un respect pourrait effectivement s’installer entre deux êtres majoritairement influencés par l’élément Bois…. tant que ceux-ci sont tous deux « dans leur bon jour ».
Ils peuvent alors former un duo de choc, une équipe du tonnerre !

Maissss…. dès le moment où l’un ou l’autre (pire : les deux) tombe dans sa fragilité ou n’est plus d’accord avec l’autre, par exemple, commencent alors une lutte acharnée pour obtenir raison, une escalade d’insultes et/ou de gestes déplacés !

Et donc…. ?

Qui reste-t-il ?

Eh bien, notre Métal, celui qui, tel la scie ou la tronçonneuse, « coupe le Bois » !

C’est lui que j’ai décidé de vous présenter aujourd’hui…. 🙂

Avant d’aller plus loin, je rappelle une fois encore qu’aucun être vivant n’est totalement tel ou tel élément, et qu’il comporte, au contraire, plusieurs caractéristiques de chaque élément, à des degrés divers, certes, en fonction de son individualité, de l’environnement, de l’instant.

J’insiste également à nouveau sur la nécessité, si l’on veut respecter l’un des principes de la MTC et du shiatsu, de ne pas « ranger » l’animal ou la personne dans des « tiroirs », car chacun est constitué d’un subtil mélange en perpétuel mouvement, et il serait dommage de cloisonner et de figer le vivant, qui est tout sauf fixe ou rigide.

Le physique du cheval Métal, plutôt carré, anguleux, svelte et assez fort, reflète son tempérament stable, relativement froid, rassurant et imperturbable.

Quand il est en « é-ki-libre », ce cheval offre un poil aussi brillant que la Sagesse dont il sait tout naturellement faire preuve.

Par contre, en déséquilibre, il pourra souffrir de problèmes de peau (dermites, allergies, pellicules etc.), celle-ci étant la barrière entre « moi » et « les autres ».

De même, une frontière défaillante mettra à mal le système immunitaire et la capacité défensive de l’individu face aux agressions externes telles que les virus, les bactéries, le vent, le froid etc.

Toutes les allergies, qu’elles soient cutanées ou respiratoires, sont donc très souvent à mettre en lien avec l’élément Métal.

De même, les soucis de transit (constipation) peuvent toucher davantage les chevaux à tendance dominante Métal, de par leur difficulté à lâcher-prise, une fois qu’ils se cachent derrière leur carapace et n’en sortent plus (rien).

Ce cheval apprécie la tranquillité et souvent, il s’isolera même, tant des humains que de ses congénères, car il aime se retirer dans son petit monde, loin des tensions, du chaos, de l’agitation inutile et des chichis et sentiments fatigants.

D’ailleurs, les séances de pansage , de câlins, de soins, n’ont vraiment pas sa préférence.

Et pourtant, il est essentiel de les lui offrir, avec la plus grande douceur, certes, mais régulièrement afin qu’il ne s’isole pas complètement dans sa tour d’ivoire…. ou de métal.

Imaginez les bienfaits du shiatsu sur les chevaux, animaux et humains Métal ! 🙂

Très discret de nature, le cheval Métal, Yin, ne se fait pas remarquer, qu’il soit en prairie ou en box.

S’il vit dans la première, il laissera ses congénères venir vous saluer avant d’éventuellement relever la tête vers vous, mais il lui arrivera souvent de ne pas montrer le moindre intérêt pour votre présence.

S’il passe son temps dans le second, il sera toujours poli et respectueux quand vous entrerez dans son espace et ne vous bousculera sans doute jamais.

Le cheval Métal est un cheval que l’on pourrait qualifier de « sang froid ».

Il est à l’image de l’adulte mature et posé.

Ainsi, pour ne citer qu’un exemple de ce dont son sang froid le rend capable, un étalon majoritairement Métal peut rester attaché plusieurs heures durant, alors que tout près de lui déambulent des juments plus « belles et chaudes » les unes que les autres !

Il ne manifeste pas ouvertement ses émotions (manque ou absence de communication) et a plutôt tendance à se fermer (fermeture des frontières) et donc, à difficilement lâcher prise (défaut d’élimination).

Alors qu’un cheval principalement Feu ou Eau prendra la fuite face à un danger, qu’un Bois foncera très certainement vers celui-ci, qu’un Terre ira sans doute voir paisiblement de quoi il s’agit, le Métal, lui, s’enfermera et se figera très probablement.

Les organes et entrailles en lien avec le Métal sont les poumons et le gros intestin.

L’émotion liée aux poumons est la tristesse.

Celle-ci, à laquelle il peut facilement être sujet, pourra alors le plonger dans une déprime, voire un refus total de communiquer.

A côté de ces soucis de santé typiques du Métal, citons encore les contractures musculaires, dues, entre autres, à la rigidité dont il peut faire preuve, celle-ci se manifestant aussi bien dans son mental et ses émotions que dans son corps.

Le cheval Métal aime ses habitudes, ses repères, sa routine.

Il est incroyablement prudent, voire méfiant.

Si vous devez ajouter un complément à sa ration, optez pour un complément inodore, sinon, son fin nez le détectera d’emblée et il boudera probablement la totalité de son picotin !

C’est un bon travailleur, et même s’il ne sera jamais le grand champion dans sa discipline, il fait des efforts si on le traite avec respect et si on lui explique bien le cadre, l’exercice à réaliser.

Dans le cas contraire, il aura vite fait de s’enfermer à double tour dans sa bulle et n’espérez alors pas qu’il s’ouvrira de lui-même.

Il est bon de le savoir lorsqu’on est en contact avec un cheval, animal ou humain Métal : une fois que sa limite a été dépassée, plus aucun retour en arrière n’est possible. 😉

Parmi les disciplines dans lesquelles il est tout particulièrement apprécié et où il excelle, citons l’endurance, l’attelage, la police et surtout, toutes les activités d’équitation américaine.

Il est bien entendu aussi un merveilleux cheval pour les cavaliers débutants ou ceux qui ont besoin de calme, de sécurité, de mise en confiance, de même que pour accompagner les personnes dans un contexte d’hippothérapie, par exemple.

Il est donc tout indiqué également comme cheval pour la famille.

Je tiens néanmoins à préciser ici quelque chose de la plus haute importance.

Il m’est plusieurs fois arrivé de rencontrer, sous une carapace Métal, un cheval dont l’élément principal était autre (souvent Bois ou Feu).

Comme expliqué ci-dessus, le fait de se protéger sous une carapace inébranlable est l’une des caractéristiques de l’élément Métal.

Imaginons donc ce cheval Bois…. ou Feu, qui a beaucoup souffert et qui, du coup, avec le temps, a sombré dans une dépression…. ou s’est construit une muraille afin de se protéger.

Il montre alors un aspect Métal.

Au premier coup d’œil, on le trouve froid, distant, imperturbable, comme le vrai Métal.

Sauf que, derrière cette carapace, se cache un Bois dynamique, hyperactif…. ou un Feu émotif, hypersensible…. que le shiatsu va venir réveiller, « ranimer ».

En soi, cette nouvelle étincelle de Vie est une indicible Joie pour le cheval Bois…. ou Feu, mais si celui-ci était jusqu’alors parfait en hippothérapie ou en club, par exemple, sa « re-naissance » risque de perturber ses humains.

Il est extrêmement important de savoir que cela peut être le cas et de prévenir le propriétaire, cavalier et/ou soigneur, car dans certaines circonstances, la « révélation » peut être tout à fait inopportune.

Attention donc à ne pas jouer à l’apprenti sorcier en matière de shiatsu et de théorie sur les cinq éléments : il en va de la responsabilité du thérapeute !

Bon nombre de Quarter Horses et de Paint Horses sont majoritairement Métal.
Les Islandais en présentent plusieurs également.

Ce sont des chevaux sécurisants, qui font seulement ce qui leur est demandé, qui ne prennent pas d’initiatives, qui ne dépensent pas inutilement leur énergie, qui ne gaspillent pas leurs réserves.

Au niveau du travail, ce cheval n’a pas besoin d’un entraînement, d’un cours, d’une séance tous les jours car il ne supporte pas la pression, sous quelque forme que ce soit.

Avec lui, le bon deal, c’est pas trop et suffisamment.

Car comme expliqué ci-dessus pour le pansage et/ou les soins, même s’il n’en veut pas trop, il est primordial de le solliciter un minimum de fois tout de même pour garder le contact et le sortir de son espace personnel.

Il a besoin d’un cadre calme, sans distraction aucune, sans source de divertissement.

Surtout, ne le « punissez » pas car il se refermera automatiquement, encore plus s’il ne comprend pas.

Apprenez aussi, quand vous allez voir votre cheval Métal, à fermer la porte à vos propres émotions, car il n’aime pas du tout les excès de toute sorte.

Bien sûr, tout cheval, animal, humain (quel que soit son élément majeur) ayant déjà une tendance naturelle à devenir « plus Métal » au fur et à mesure que les années de Vie passent, celui qui est essentiellement Métal s’affirmera encore davantage dans son élément.

Le poulain Métal se remarquera discrètement par sa réticence à interagir avec ses congénères, son attitude autonome (proche de sa mère mais jamais collé à elle), son tempérament stable et exempt de peur ou d’anxiété.

Très vite, il faudra lui montrer que les caresses lui sont douces et agréables, sans toutefois le harceler ni le contraindre.

Pour le cheval Métal, il n’est pas indispensable de vivre au sein d’un grand troupeau.

Un ou deux congénères lui suffiront.

Plus le cheval Métal va grandir et vieillir, plus il aura besoin de calme, de tranquillité, d’isolement.

Offrez-lui alors une retraite dans une pension pour vieux chevaux plutôt qu’une vie au box dans un manège hyper fréquenté.

Et pour conclure, n’oubliez pas que derrière une forteresse d’apparente froideur viiiibrent une sensibilité intuitive et un « odorat » admirablement performant, car orné de son extrême Sagesse, le Métal se trompe rarement !

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire

Comments are closed.