IE Warning
YOUR BROWSER IS OUT OF DATE!

This website uses the latest web technologies so it requires an up-to-date, fast browser!
Please try Firefox or Chrome!
 
 
 

TEST : quel est l’élément de votre cheval?

Parallèlement aux textes, photos & vidéos que j’ai décidé de partager avec vous sur le shiatsu équin, je vous propose une série d’articles afin de découvrir la fabuleuse théorie des cinq éléments, qui est partie intégrante de la MTC (Médecine traditionnelle chinoise) et qui complémente merveilleusement le shiatsu.

 

Au fil des saisons, je vous présenterai les cinq éléments appliqués au cheval.

 

J’aborderai plusieurs aspects, dont une description physique, une explication du tempérament, des détails sur les points forts et les faiblesses de chacun, des conseils sur les conditions de vie, de travail, d’alimentation adaptées à chaque élément.

 

Après cette présentation générale, je vous parlerai de la relation qui s’installe entre l’humain, en fonction de son élément majeur, & son cheval (ce lien peut être établi également entre l’humain & son chien, son chat…. voire les membres de sa famille, ses collègues, son patron etc….. la théorie des cinq éléments est d’une richesse inépuisable et elle m’a tellement appris sur les relations humaines que j’organise également un atelier destiné à toute personne souhaitant la découvrir – sans passer par le stage ou la formation de shiatsu équin – pour mieux vivre ses relations, quelles qu’elles soient 😉 ).

 

Cet aspect est de même très intéressant quand on envisage l’accueil d’un compagnon « ami-nal », par exemple, car en connaissant mieux les caractéristiques de chacun et les relations qui sont susceptibles de s’installer dans le couple, les chances sont d’autant plus grandes de marcher vers l’ « é-ki-libre » et l’harmonie.

Et pour aller plus loin encore dans la compréhension de cette merveilleuse approche, je vous donnerai enfin quelques conseils utiles pour une « rencontre en douceur » avec chaque élément, en appliquant l’un des principes de la PNL (programmation neuro-linguistique), qui consiste à se synchroniser par rapport à notre partenaire, qu’il soit humain ou animal, et qui est très appréciable tant dans nos relations que pour les thérapeutes, car la communication, l’échange ne sont réellement possibles que quand nous parlons le même langage et dansons sur le même rythme.

 

Avant de poursuivre, je tiens à mettre en garde contre l’éventuelle envie de ranger, de classifier de manière trop catégorique un animal ou une personne !!

Le vivant est en effet un subtil mélange des cinq éléments.

Certes, chacun d’entre nous est plus influencé par les caractéristiques d’un, voire de deux élément(s), mais rien ni personne n’est tout blanc ou tout noir, ni tout yang ou tout yin.

Par ailleurs, un élément peut se renforcer ou au contraire s’apaiser en fonction de l’ « environnement » (ce terme étant à prendre au sens large du terme, à savoir l’endroit, le moment, les personnes présentes, la situation etc.) dans lequel se trouve l’animal ou la personne.

 

Même si j’ai trouvé qu’il était extrêmement difficile de rédiger des questions sur un domaine aussi vaste et en mouvement permanent que la théorie des cinq éléments, je vous propose, pour introduire le sujet de manière méthodique (défaut professionnel de l’enseignante que je suis, lol) un test, dont les réponses, un peu plus tard, vous donneront déjà un petit aperçu sur l’élément qui devrait être prédominant chez votre cheval.

Je dis bien « DEVRAIT », car vous l’avez bien compris : rien n’est figé…. et certainement pas dans le domaine de la MTC.

 

A vous………. 🙂

 

1. Quelle morphologie/attitude se rapproche-t-elle le plus de celle de votre cheval ?

 

A. Anguleux, rassurant et solitaire (le coopérant)

B. Plus osseux, Sage (avec un grand s!) et méfiant (le fidèle)

C. Tout en muscles, plein d’énergie et testeur (le travailleur)

D. Gracieux, joueur et distrait (le showman)

E. Bien dodu, fiable et gourmand (l’épicurien)

 

2. Vous entrez dans le box/paddock où se trouve votre cheval….

 

A. Il ne vous montre (quasiment) pas d’intérêt et reste dans le fond de son box/paddock, imperturbable.

B. Il vient peut-être vous saluer poliment après avoir cependant sans doute sursauté car votre arrivée ou un bruit suspect l’aura surpris ou mis sur ses gardes.

C. Il s’impose immédiatement à vous, vous marchant sur les pieds, vous bousculant, vous mordillant, histoire de voir si vous tenez bien dans vos baskets.

D. Il se dirige gaiement vers vous, en hennissant (au trot ou au galop si l’espace le lui permettent) et vous montre d’emblée son envie de contact rapproché.
E. Il continue de manger ou de brouter paisiblement ou vient visiter vos poches et vos mains dans l’espoir d’y rencontrer une gâterie alimentaire.

 

3. Voici venu le moment de le brosser….

 

A. Il accepte puisqu’ « il faut bien », mais ce n’est très certainement pas ce qu’il préfère, et d’ailleurs, moins il y aura de « chichis » autour de ce rituel, mieux ce sera.

B. Il accepte tant que c’est dans un endroit qu’il connaît bien, sinon, il risque de ne pas être à l’écoute de vos mains et brosses, mais plutôt à l’affût de tout ce qui pourrait survenir ci et là.

C. Il accepte et en profite pour tester si vous êtes aujourd’hui d’humeur molle ou pas, en vous coinçant par exemple contre le mur, et surtout, il apprécie un brossage « right-to-the-point » car sa patience n’est pas toujours sans bornes.

D. Il accepte et en redemande même, il adore ça, tout partout, encore et encore, dans toutes les positions, à toutes les heures, du contact sans limite, c’est ce qui le fait viiiibrer, et si en plus, on l’admire, c’est d’autant plus succulent.

E. Il accepte car les moments « cool », c’est toujours bon à prendre, même si ce serait mieux encore s’il tombait un morceau de pomme de vos poches ou si cela se faisait sur un lit d’herbe ou de foin.

 

4. Son endroit le plus apprécié dans l’écurie, dans le paddock ?

 

A. Un endroit isolé, où l’agitation ne risque pas de le déranger car il aime rester derrière sa carapace.

B. Les mêmes conditions que ci-dessus, mais où il peut contrôler tout ce qui se passe au cas où il devrait prendre la fuite avec le troupeau qui le suit.

C. Un endroit animé, où il ne risque pas de s’ennuyer, avec beaucoup d’espace pour dépenser son énergie naturelle et des congénères pour s’imposer à eux.

D. Un endroit au centre de tout pour être dans l’attention de tous, la présence de ses congénères étant primordiale.

E. Un endroit au juste milieu, ni trop loin de la nourriture, ni trop en avant de la scène car être vigilant, c’est trop épuisant.

 

5. Sa place préférée dans le groupe ?

 

A. Plutôt éloigné, pour profiter d’une paix sacrée.

B. A l’avant du troupeau, le guidant vers le point d’eau ou une prairie où tout serait connu et rassurant.

C. Un peu partout, mais davantage à l’arrière, assumant son rôle de « chef », chassant l’un, mordant l’autre (« ben oui, il en faut bien un qui gère le groupe », dixit ce cheval).

D. Un peu partout, à faire le clown, à inviter ses congénères au jeu.

E. Là où l’on peut manger, manger, manger…. et dormir.

 

6. Dans quelle discipline s’exprime-t-il (s’exprimerait-il) le mieux) ?

 

A. Western, extérieur.

B. Endurance.

C. Concours complets.

D. Concours de modèles & allures.

E. Hippothérapie, club pour débutants, balade.

 

7. Dans le travail, son éducation etc…..

 

A. Il apprécie les règles précises, la routine, est toujours appliqué sans devenir un champion dans sa catégorie, mais tend à s’enfermer dans sa tour d’ivoire s’il ne comprend pas ce que son entraîneur/cavalier attend de lui.

B. Ayant un besoin vital de se sentir en confiance pour montrer tout ce dont il est capable, on dit souvent de lui qu’il est « le cheval d’une seule personne ».

C. Il apprend vite, a beaucoup d’énergie, est exigeant, ne pardonne pas facilement les erreurs, et a besoin qu’on fixe la barre très haut (attention aux blessures car ce cheval a tendance à dépasser ses limites physiques).

D. De nature dissipée, il voit parfois des « prédateurs invisibles » et peut alors réaliser de splendides écarts, mais sa gentillesse le pousse toujours à offrir le max à son entraîneur/cavalier, qui a intérêt à rester ancré, calme, et « présent ».

E. Il a les caractéristiques d’un moteur diesel et préfère un petit tour de manège ou une petite promenade à picorer tous les cent mètres plutôt que les grands concours ou shows équestres.

 

8. Ses plus grandes « qualités » (cheval en équilibre) ?

 

A. Stabilité et respect (d’autrui, du cadre, des règles, de la routine etc.).

B. Sagesse et endurance/persévérance.

C. Courage et enthousiasme/dynamisme.

D. Joie de vivre, empathie.

E. Sérénité, altruisme.

 

9. Ses « pièges émotionnels» (cheval en déséquilibre)?

 

A. Tendance à se murer dans sa « bulle », à garder la distance.

B. Tendance à se laisser emporter par ses peurs, ses angoisses.

C. Tendance à devenir agressif, têtu.

D. Tendance à s’agiter inutilement, à s’ennuyer (tics).

E. Tendance à s’inquiéter, à protéger démesurément.

 

10. Ses fragilités (santé)?

 

A. Allergies respiratoires, déprime

B. Arthrose, difficultés d’adaptation, peurs

C. Problèmes au niveau des muscles, sabots, yeux, agressivité

D. Excès de transpiration, soucis cardiaques, hypersensibilité

E. Problèmes digestifs, rapport à l’alimentation perturbé (boulimie etc.)

 

Si vous souhaitez connaître l’élément de votre cheval, en fonction de ce test, n’hésitez pas à me faire parvenir votre résultat. 😉

 

Suite aux prochains épisodes…. enfin…. articles….

 

Pour tout complément d’info ou pour toute question, n’hésitez pas à me contacter.

 

Au plaisir de partager….

Page Facebook E ki libre – Fabienne Letot

0479/44.87.47

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire

Comments are closed.